Coutumes et traditions – découvrez l’art de vivre bavarois !

En Bavière, on ne manque pas une occasion pour faire la fête en musique, et les nombreuses fêtes traditionnelles bavaroises sont les évènements idéaux pour cela. La région vit au rythme de ces évènements souvent liés aux fêtes agricoles traditionnelles ou aux jours fériés chrétiens. Ils font partie intégrante de la culture bavaroise et rendent l’art de vivre bavarois si unique.

Chasser l’hiver à grand fracas

Dans diverses communes alpines, entre la Saint-Thomas le 21 décembre et l’épiphanie le 6 janvier, on célèbre la Rauhnacht, fête pour laquelle les habitants se déguisent avec des masques en bois, des fourrures et des cuirs. Leurs cris et le son de leurs tambours visent à chasser les démons de l’hiver afin que le printemps arrive. Dans le paysage culturel de Rupertiwinkel, la fête de l’Aperschnalzen fait aussi beaucoup de bruit. Entre le 26 décembre et Mardi gras, les Aperschnalzer chassent l’hiver avec leurs longs fouets qu’ils font claquer en rythme.

Saluer le printemps avec la Starkbier et la Maifest

Depuis le XVe siècle, dans les semaines comprises entre le carnaval et Pâques, il est coutume de boire la traditionnelle Starkbier (littéralement « bière forte », plus alcoolisée que la moyenne). Aujourd’hui encore, la Starkbierfest est encore célébrée tous les ans.  La mise en perce a lieu à la Saint Joseph (le 19 mars). À Munich, l’époque de la Starkbier est associée à la « Politiker-Derblecken », fête pendant laquelle des humoristes critiquent les personnalités politiques : un spectacle incomparable !

Parmi les traditions les plus populaires dans toute la Bavière figure le Maibaumaufstellen (installation de l’arbre de mai). Le 1er mai de chaque année, on installe l’arbre décoré, souvent avec des panneaux ornementaux, sur les places centrales des communes et hameaux. La Maibaumfest est organisée tout autour de l’arbre. Accompagnée de musique de fanfare, de mets et de boissons traditionnelles, elle permet aux touristes et aux autochtones de partager de bons moments de convivialité. Dans de nombreuses communes bavaroises, les Bändertänze (danses des volants) et autres danses populaires traditionnelles autour de l’arbre de mai ainsi que l’élection de la Maikönigin (reine de mai) sont des attractions divertissantes.

De la Tänzelfest à la Pentecôte : les fêtes estivales célébrées sous un ciel bleu

À l’instar de la tradition séculaire de la Tänzelfest à Kaufbeuren ou encore du « Landshuter Hochzeit » (mariage de Landshut) qui sera organisé pour la 40ème fois cette année, les fêtes historiques en costumes traditionnels agrémentées de chars joliment décorés sont de véritables évènements pour toute la famille.

Les fêtes organisées lors des jours fériés religieux font également partie des coutumes de la Bavière. Notamment les grandes processions de la Fête-Dieu, accompagnées, selon la région, de musiciens, de « Gebirgsschützen » (protecteurs de la montagne) ou de « Böllerschützen » (tireurs de canon).

En Bavière, l’été est aussi l’époque des fêtes du vin et des vignerons. Donnant sur les vignobles de Franconie, de nombreuses fêtes sont organisées autour du nouveau millésime dans les villages romantiques. 

Fin de l’année agricole : les fêtes d’automne

Lors de la transhumance inverse à la fin de l’été, les bergers quittent les pâturages alpins pour regagner les vallées avec leurs vaches ornées de couronnes de fleurs. Avec le tintement des cloches, la musique, les marchés et autres manifestations traditionnelles, les bergers expriment leur reconnaissance pour la bonne estive qui s’est déroulée sans accident. Autre évènement marquant de l’automne : la fête de la bière, célébrée dans de nombreuses villes bavaroises. Que ce soit lors de la Bergkirchweih (kermesse) à Erlangen, la Gäubodenvolksfest (fête de la région Gäuboden) à Straubing ou la célèbre Fête de la Bière de Munich (Oktoberfest), le tintamarre provenant des magasins, des « Bierzelte » (grandes tentes où sont installées les brasseries) et des stands attire chaque année des millions de visiteurs venus du monde entier.

La fin de l’année agricole est célébrée le 6 novembre, à l’occasion du Leonhardiritt, la fête de Saint-Léonard. Cette procession est un grand évènement en Bavière, en particulier à Bad Tölz. On y attend impatiemment la compétition des « Goaßlschnalzer », ces hommes qui ont fait du claquement de fouet un art à part entière.

Communiqué de presse:

Version texte

Texte:

(, 51 KB)


Enfants de Pfronten portent des costumes image.enlarge
Enfants de Pfronten portent des costumes © Pfronten Tourismus